Accueil > Latin > Vīta Nerōnis

Vīta Nerōnis

vendredi 30 août 2013, par Gilles de Rosny

Haec, partim nūllā reprehēnsiōne, partim etiam nōn mediōcrī laude dīgna, in ūnum contulī, ut sēcērnerem ā probrīs ac sceleribus ējus, dē quibus dehinc dīcam.

Une nouvelle édition de la Vīta Nerōnis de Suétone par Nicolas Lakshmanan, professeur agrégé de grammaire et Christophe Raphel, professeur agrégé de lettres classiques, est sur le point de paraître aux Editions du Relief [1]. Elle se distingue des éditions antérieures en ce que la ponctuation a été profondément revue pour rendre la structure du texte latin plus aisée à appréhender. Par ailleurs la quantité des voyelles a été notée, ce qui facilite la lecture et l’analyse grammaticale. Des notes de bas de page éclaircissent les difficultés particulières à la langue de Suétone. La notation des quantités a été grandement facilitée par l’utilisation du logiciel Longīs, dont l’usage est accessible à tous à partir de ce site. La phrase donnée en exergue est tirée du chapitre XIX de l’œuvre.


[16, rue Foucault, 75116 Paris, France